duminică, 21 iunie 2015

Despre cauze și efecte. Protecția Crimeii și Crimeia care protejează

Vă rog să citiți acest text selectat de mine, în speranța că vă poate interesa. Cu prietenie, Dan Culcer

11 avril 2014, 20:30

La Crimée sera bien protégée

La Crimée sera bien protégée

Par La Voix de la Russie | Une réunion extraordinaire au ministère de la Défense de Russie a porté sur les perspectives de développement de l'infrastructure militaire en Crimée.

Le projet prévoit de doter les unités stationnées sur la péninsule d'armes et de matériel de guerre modernes.
Il est déjà notoire que le groupe criméen fera partie de la région militaire Sud. La Flotte de la mer Noire recevra des navires nouveaux. De nombreux experts trouvent qu'au fond la flotte doit être créée à nouveau : en plus de 20 ans écoulés depuis la dislocation de l'URSS elle ne recevait pratiquement pas de navires nouveaux et d'armements nouveaux pour son artillerie côtière. Selon le rédacteur en chef de la revue Vozdouchno-kosmitcheskaïa oborona(Défense aérospatiale) Mikhaïl Khodarenok même des pièces de réchange nécessaires pour l'entretien réglementaire des navires ne pouvaient pas franchir légalement la frontière russo-ukrainienne.
« La partie ukrainienne créait tous les obstacles possibles pour empêcher la disponibilité opérationnelle de la Flotte de la mer Noire. De fait, il faut la rééquiper complètement. Le commandement des forces navales a un projet approprié. Ce projet prévoit notamment de renforcer le groupe de navires de surface. Il s'agit de former à nouveau la 30e division des navires de surface qui comprendra des frégates de la classe Amiral Grigorovitch dotées de systèmes de missiles Kalibr.
Le groupe de sous-marins sera renforcé sensiblement, une brigade de sous-marins du projet 636 est en formation. La flotte n'est pas seulement les navires, c'est aussi des dragueurs de mines, des remorqueurs, l'artillerie côtière dotée d'armes modernes. Bref, c'est un grand complexe.
Il est tout à fait évident que le ciel de Crimée doit être bien protégé. Selon Mikhaïl Khodarenok des systèmes sol-air différents seront déployés pour renforcer la défense anti-aérienne des troupes et des bases en Crimée.
« La protection des sites de la marine, des centres politiques et administratifs et ceux du commandement militaire situés sur la péninsule sera évidemment assurée par plusieurs systèmes de missiles S-400. Les unités militaires seront protégées par des systèmes de missiles sol-air appartenant à la défense anti-aérienne de l'armée de terre. Ce seront probablement une brigade de S-300B et d'autres systèmes ».
Outre les missiles, la défense anti-aérienne de la péninsule nécessite des avions de chasse et des radars. En la matière, il faut commencer par les aérodromes. Cela concerne aussi bien l'aérodrome de Belbek que celui de Simféropol. Il est nécessaire de réaménager les pistes d'atterrissage et de les doter d'équipements modernes. Après seulement on pourra passer aux avions. Il s'agira évidemment des appareils de pointe tels que les Soukhoï Su-30CM, Su-34 et, à terme, Su-35. En ce qui concerne les bombardiers, les médias évoquent les Toupolev Tu-22M3. Mais les cibles terrestres ne sont pas sa spécialisation. Quant au Soukhoï Su-34, il représente une arme puissante contre les cibles terrestres. Il allie les fonctions d'un bombardier tactique et d'un chasseur. Ces caractéristiques lui permettent d'accomplir les missions liées à la destruction des cibles navales, terrestres et aériennes.

Un comentariu:

Inna Druker spunea...

Interesant articolul.